Volksoper de Vienne – Programme et billets

24
Sa 19:00
Kontrapunkte

- Non disponible -

© Volksoper Wien
La recherche d'un vocabulaire masculin du mouvement défie les lois de la gravité de manière époustouflante. En 1992, Anne Teresa De Keersmaeker s'est inspirée du contrepoint inventif du quatuor à cordes op.133 de Beethoven pour créer sa chorégraphie "Great Fugue", avec laquelle le Ballet d'État de Vienne a présenté pour la première fois une œuvre de l'important artiste de danse belge. Avec ses apparitions régulières à Impulstanz et plus récemment au Wiener Festwochen, elle n'est pas inconnue à Vienne.
© Volksoper Wien
"La Flûte enchantée" de Mozart est un patrimoine culturel collectif et l'opéra le plus joué de tous. Il mêle contes de fées magiques et romans pédagogiques, symbolisme maçonnique et tradition du théâtre de banlieue viennois du XVIIIe siècle. C'est énigmatique et contradictoire, et c'est sa qualité. Au Volksoper de Vienne, l'œuvre universelle de Mozart est une vedette fixe du répertoire.
Le Dubarry raconte l'ascension sociale de la ouvrière Jeanne Bécu à la richissime maîtresse de Louis XV. La modiste aime le peintre René Lavallery, mais une intrigue lui offre soudain la chance de devenir la maîtresse du roi. Le choix n'est pas seulement pour un homme, mais aussi pour un tout nouveau mode de vie. Quelles pertes le « chemin vers le haut » nécessite-t-il ? Dans quelle mesure Jeanne se laisse-t-elle corrompre pour cela ?
Le pape d'opérette Volker Klotz décrit Die Fledermaus comme le « nec plus ultra de l'opérette viennoise ». Le Volksoper est considéré comme l'opéra le plus « viennois » de la ville. Il n'est donc pas surprenant que nous considérions le chef-d'œuvre de Johann Strauss comme notre trésor familial et que nous chérissions et soignions chaque production de l'œuvre de notre répertoire en conséquence. Aucune autre œuvre n'a été jouée plus souvent au Volksoper...
"La Flûte enchantée" de Mozart est un patrimoine culturel collectif et l'opéra le plus joué de tous. Il mêle contes de fées magiques et romans pédagogiques, symbolisme maçonnique et tradition du théâtre de banlieue viennois du XVIIIe siècle. C'est énigmatique et contradictoire, et c'est sa qualité. Au Volksoper de Vienne, l'œuvre universelle de Mozart est une vedette fixe du répertoire.
La recherche d'un vocabulaire masculin du mouvement défie les lois de la gravité de manière époustouflante. En 1992, Anne Teresa De Keersmaeker s'est inspirée du contrepoint inventif du quatuor à cordes op.133 de Beethoven pour créer sa chorégraphie "Great Fugue", avec laquelle le Ballet d'État de Vienne a présenté pour la première fois une œuvre de l'important artiste de danse belge. Avec ses apparitions régulières à Impulstanz et plus récemment au Wiener Festwochen, elle n'est pas inconnue à Vienne.